Relance vigoureuse du tourisme européen en 2024 : une analyse détaillée

Le tourisme en Europe en 2024
La reprise du tourisme en Europe connaît une dynamique impressionnante en ce début d’année 2024. Selon les dernières données, les arrivées et les nuitées internationales ont surpassé les chiffres de 2019, marquant une continuité dans la tendance ascendante observée depuis 2023.

Une reprise robuste impulsée par le marché intra-européen

La reprise est principalement alimentée par un fort trafic intra-régional, avec l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas comme principaux moteurs. Cette dynamique est également soutenue par la demande en provenance des États-Unis, qui reste le marché à longue distance le plus significatif pour l’Europe.

Selon le dernier rapport trimestriel « Tendances et perspectives du tourisme européen » publié par la Commission Européenne du Voyage (ETC), ce rebond est influencé par divers facteurs macroéconomiques et géopolitiques. Miguel Sanz, président de l’ETC, commente : « Les premières données de 2024 révèlent des perspectives positives pour le tourisme européen cette année. Les dépenses des voyageurs devraient augmenter de manière notable, atteignant des records dans les mois à venir. »

Disparités dans la reprise : le Sud et le Nord de l’Europe en tête

Les données à ce jour montrent que les destinations du Sud de l’Europe mènent la reprise en termes de nombres de visiteurs internationaux par rapport aux niveaux de 2019, avec notamment la Serbie (+47%), la Bulgarie (+39%), la Turquie (+35%), Malte (+35%), le Portugal (+17%) et l’Espagne (+14%). Ces régions offrent des expériences de vacances à prix compétitifs, souvent associées à des températures hivernales plus clémentes.

  • Les pays nordiques constatent également une augmentation de l’activité touristique, avec une hausse notable des nuitées supérieure aux niveaux pré-pandémiques, en particulier en Norvège (+18%), en Suède (+12%) et au Danemark (+9%).
  • Le tourisme d’hiver et les aurores boréales contribuent partiellement à cet intérêt accru.

Performance variée des marchés à longue distance et défis persistants

Les données des premiers mois de 2024 montrent également une performance inégale des marchés sources à longue distance. Les États-Unis et le Canada continuent de dominer, reflétant les tendances de 2023. Il y a eu également une augmentation des voyageurs en provenance de l’Amérique Latine, notamment du Brésil, au premier trimestre de l’année. Toutefois, bien que la région APAC montre des signes d’amélioration par rapport au dernier trimestre, la reprise reste modeste et inégale, avec un retour progressif des voyageurs chinois, tandis que la reprise depuis le Japon est encore lente.

Malgré ces défis, la demande des consommateurs reste forte. L’inflation et les incertitudes géopolitiques demeurent des préoccupations importantes pour l’industrie du tourisme européen. La guerre en Ukraine continue d’impacter les flux touristiques, particulièrement en Europe centrale et orientale. Par ailleurs, le conflit entre Israël et le Hamas affecte maintenant significativement les voyages en provenance d’Israël vers l’Europe, avec une baisse de 54% des arrivées israéliennes par rapport à l’année dernière au premier trimestre.

Les grandes manifestations sportives de l’été 2024 : moteurs de croissance pour la France et l’Allemagne

Cet été, deux grands événements sportifs vont dynamiser le tourisme en Europe : les Jeux Olympiques en France et le Championnat d’Europe de football de l’UEFA en Allemagne. Les Jeux Olympiques devraient attirer un afflux de touristes domestiques et internationaux, avec des retombées qui s’étendront au-delà de la ville de Paris. On prévoit une croissance des dépenses entrantes de 13% pour Paris et de 24% pour toute la France par rapport aux niveaux de 2019.

Le Championnat d’Europe sera moins concentré dans la capitale allemande, avec des matchs prévus dans dix villes. Cela devrait offrir un bénéfice plus dispersé, toutes les villes participantes étant prêtes à connaître une hausse significative des revenus touristiques.