L’UE met en lumière les pratiques de greenwashing des compagnies aériennes

UE compagnie aériennes
p>Les autorités réglementaires de l’Union européenne ont dirigé leur attention vers les politiques de durabilité de 20 compagnies aériennes, lançant une enquête significative sur les éventuelles « pratiques de greenwashing ». Ces pratiques, sous examen, incluent les prétendus avantages de compenser les émissions de vols.

Enquête de l’Union Européenne

L’Union Européenne a envoyé des lettres aux compagnies aériennes et aux autorités nationales de protection des consommateurs abordant diverses allégations vertes potentiellement trompeuses. La Commission n’a pas divulgué les noms des transporteurs impliqués, mais les autorités réglementaires nationales sont basées en Belgique, aux Pays-Bas, en Norvège et en Espagne.

  • Les autorités européennes ont demandé aux compagnies aériennes de soumettre des propositions dans un délai de 30 jours pour résoudre les problèmes et parvenir à une série de modifications convenues.
  • Les autorités nationales ont le pouvoir de sanctionner les entreprises en dernier recours.

Réponse des compagnies aériennes

Les allégations faisant l’objet d’une enquête suggèrent que les émissions de dioxyde de carbone des vols peuvent être compensées par des investissements dans des projets environnementaux ou des carburants pour avions plus durables, qui émettent toujours du dioxyde de carbone lorsqu’ils sont brûlés mais sont moins polluants que le kérosène actuellement utilisé. La Commission a précisé que les compagnies aériennes doivent encore clarifier si ces allégations peuvent être étayées par des preuves scientifiques solides.

  • Airlines for Europe a déclaré que les compagnies partenaires de l’association reconnaissent l’importance d’informations claires et transparentes sur la durabilité et leurs efforts pour atteindre des émissions nettes de carbone égal à zéro.
  • Plusieurs compagnies aériennes de l’UE ont mis en place des programmes permettant aux passagers de contribuer à des plans de compensation carbone ou à des carburants pour aviation durable.

Préoccupations de la Commission Européenne

Cependant, la Commission européenne a exprimé des préoccupations concernant les déclarations trompeuses faites par ces compagnies aériennes, telles que les pratiques de greenwashing. La Commission européenne affirme que ces déclarations donnent l’impression qu’en payant des frais supplémentaires, il est possible de réduire ou de compenser complètement les émissions de CO2 liées aux vols, ce qui peut ne pas être exact. De plus, les compagnies aériennes ont fait des déclarations sur l’atteinte d’émissions nettes de carbone égal à zéro, mais elles ont besoin d’engagements transparents et vérifiables, de cibles et de systèmes de suivi indépendants.

  • La Commission européenne demande des engagements, des objectifs et des systèmes de surveillance indépendants et transparents pour ces déclarations.
  • Il est nécessaire de dissiper toute ambiguïté et d’assurer la crédibilité des initiatives de durabilité des compagnies aériennes.